LONGUE NUIT DES ÉGLISES EN AUTRICHE

Ce vendredi, 28 mai 2021, a eu lieu une espèce de « nuit portes ouvertes des Églises » en Autriche. Pendant une bonne partie de la nuit, les Églises restent ouvertes au public. Un large éventail de programmes spirituels et culturels y sont proposés pour permettre aux gens de prier, de se recueillir, d’entrer en contact les uns avec les autres et de vivre l’Église sous d’autres perspectives.

https://vorarlberg.orf.at/tv/stories/3106052/

L’Abbé Placide Ponzo en a profité pour organiser une prière pour l’Afrique, plus particulièrement pour notre Congo, sur fond de crise humanitaire protéiforme causée par l’éruption volcanique de Nyragongo. Dans l’interview qu’il a donnée à la télévision nationale autrichienne ORF, l’Abbé Placide Ponzo a aussi saisi l’opportunité pour parler de l’Église et de la situation socio-politique en RDC.

À travers quelques images qui filaient sur l’écran, les participants pouvaient, eux-mêmes, se faire une idée sur la situation et les réalités du Congo, un pays où l’Église reste le dernier espoir d’une population abandonnée à son triste sort par un État quasi-démissionnaire. Car, sans l’Église, le Congo serait pratiquement un vrai enfer ! Figurons-nous ce que serait le Congo sans l’Église (sans les structures ecclésiales de prise en charge et de développement comme les écoles, les hôpitaux, la Caritas, les projets de développement…) !

C’est dans un tel contexte que la célèbre parole prophétique de Mgr. Jacques Gaillot prend tout son sens : « Une Église qui ne sert pas, ne sert à rien ! »

Abbé Placide PONZO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.