JUBILÉ D’ARGENT DE RÉVÉRENDS ABBÉS BUDANA Anselme, LENGELE Raoul, MABUNDU Pascal, MAWANZI César, MIMPULU Justin, MUKULU Sylvain, NZAMBA Théodore (11.08.1996 – 11.08.2021)

« J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur » (Ps 115)

Révérends Abbés,

Le quart de siècle qui vient de s’écouler n’a pas altéré vos convictions, ni votre amour pour le Christ, Grand-Prêtre. Vous avez su faire preuve de fidélité, de persévérance, de souplesse et d’ardeur. Vous avez su vous adapter aux différents méandres de la vie et résisté à la routine, aux doutes et aux différentes corrosions qui pouvaient affecter ou altérer votre sacerdotalité.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est grafik-1.png.

25 ans ! C’est le nombre d’années que vous avez déjà passées dans votre vie presbytérale. La célébration de 25 ans de sacerdoce royal appelées « jubilé d’argent », est une étape décisive pour la vie de prêtre. L’argent est un métal très prisé, notamment dans la bijouterie et l’art. De couleur grise et claire, ce métal précieux a la particularité d’être très brillant, une invitation à la brillance et à plus de rayonnement sacerdotal, pour résister aux ténèbres et dissiper les zones d’ombre. L’argent symbolise la pureté et la transparence : la vocation du jubilaire est ainsi une invitation constante à la pureté, à l’authenticité et à la durabilité.

Le jubilé d’argent est également associé à des changements particuliers dans la vie des jubilaires. Certains voient leurs compagnons de lutte quitter le navire, d’autres nous précèdent dans la maison du Père. Au bout de 25 ans de vie presbytérale, il n’est pas rare que des doutes et des signes de fatigue surgissent. Certains sont déçus par la vie qu’ils mènent ; d’autres se remettent en question et regrettent de ne pas avoir réalisé plus de choses. Ces desirata enfouis et cristallisés au fond du subconscient peuvent devenir des pesanteurs qui alourdissent et ralentissent votre entrain ou votre zèle pastoral. Tenez bon !

Le jubilé d’argent est finalement une occasion pour vous de rendre compte (bilan), de définir de nouveaux objectifs et d’ouvrir de nouvelles perspectives en essayant autant que faire se peut de récupérer le récupérable, d’accepter ce qui ne peut plus être changé, tout en en tirant le meilleur possible.

Puisse le Christ, Grand-Prêtre, vous bénir et vous sanctifier abondamment, afin de devenir le témoignage vivant des mystères que vous incarnez et célébrez !

Avec nos vives félicitations et bénédictions fraternelles !

Pour la SOPKA, Abbé Placide Ponzo, Vice-président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.